lundi 25 octobre 2010

Lose grip and let things happen

Depuis quelques temps, je suis en roue libre au niveau du futur.

Puisque mon côté psychorigide organisationnel ne me permet pas, malgré toute mon énergie, d'avoir une vision claire de mon futur, j'ai choisi de lâcher prise, de perdre le contrôle et laisser les choses se produire au lieu de les forcer.

La première manifestation de cet abandon a été d'oublier mes clefs. Inédit en 37 ans et quelques de vie bien organisée.

Une fois ce pas franchi involontairement (?), la possibilité fut offerte de tout abandonner, y compris, ô joie, mes contrariétés du quotidien, et même d'en rire.
Quelle liberté !

Quelle liberté de pouvoir rire des défauts de mon cher et tendre Love, love me doux et des miens (un peu seulement, n'est-ce pas ...).

Alors maintenant, voilà, je suis prête. Le futur peut arriver !

Je l'attends d'un pied ... chaussé d'une basket.

Eh oui, quand même, je ne vais pas rester immobile à attendre que le futur arrive. "La mort est dans l'immobilité", c'est bien connu. Et la patience n'est pas ma plus grande qualité ...

mercredi 13 octobre 2010

Flashback : la renaissance de Morcheeba

Hier soir, avec une amie, je suis allée écouter Morcheeba en concert.

Malgré une guitare réglée un peu trop fort par rapport à la chanteuse et une chaleur dantesque près de la scène, c'était superbe !

Mon titre parle de renaissance. C'est le Morcheeba de ma "jeunesse" qui renaît : la chanteuse Skye Edwards est de retour !!!
Nous avons donc pu entendre en live de vieux tubes (ô, joie ! plein de morceaux des albums "Big calm" et "Fragments of freedom" en direct live) et des nouvelles chansons bien pop !


Skye avait une magnifique robe rouge à plumes et traîne

Et voici quelques vidéos :
video

video

Et encore une photo

Et le site de référence :
http://www.morcheeba.co.uk/

Et de très belles photos de quelqu'un qui était plus près que moi ! :o)
http://www.soul-kitchen.fr/17037-photos-concert-morcheeba-bataclan-paris-12-10-2010

Enfin, la vidéo youtubée de leur dernier tube, qui porte le nom de leur cocktail perso :

Archives du blog