lundi 19 septembre 2011

Une expérience à L'Atelier

Samedi en dix, j'ai vécu une expérience à l'Atelier de Sylvie Coudray.
"Mais quoi était-ce donc ?", me direz-vous.

C'était une expérience capillaro-fashiono-étrange, mais de luxe.

Bref, on m'a accueillie et fait patienter dans un premier salon d'un appartement parisien rue St Honoré, charmant.

Après une petite demie-heure d'attente, Sylvie Coudray m'a expliqué comment structurer ma coupe de cheveux pour que je sois la plus belle (pour aller danser, danser). Et c'est là que les choses ont pris une tournure étrange : elle m'a convaincue que ma couleur de cheveux était trop foncée (peut être) et que j'avais des reflets blonds vénitiens (ah bon ?). Et à sa question "vous voulez qu'on s'en occupe maintenant ?" je n'ai pas été super attentive et j'ai dit "oh ben oui, pourquoi pas".

Erreur ! Erreur !

3 heures de gommage, balayage et teintures plus tard ... 3h à patienter dans d'autres salons, tout aussi charmants que le premier ...

... je me suis retrouvée - ô surprise ! - toute blonde vénitienne. Et comme vous êtes vif d'esprit, vous aurez noté la partie "blonde" du blond vénitien.
Voilà donc 10 jours que je dis "oups pardon madame" quand je me croise dans la glace et 8 que Le p'tit jeune m'a demandé "si j'allais aller au travail avec mes cheveux comme ça" !

Je commence à m'habituer, mais c'est dur ! Peut être que Sylvie avait raison, que je suis "magnifique" avec cette couleur de cheveux, mais j'ai vraiment du mal à m'y faire ....


En conclusion, je pense que le blond vénitien n'est pas ma couleur définitive et je crois (j'espère) que ma coupe de cheveux va bien "pousser".

Pour plus d'informations, et si vous voulez tenter l'expérience, visitez le site de Sylvie Coudray