Du bonheur pour les oreilles

Jeudi dernier 1er juillet, avec une amie, je suis allée chouchouter mes oreilles au festival Jazz d'Enghien-les-Bains.

Patricia Barber était en concert !
Je n'ai pu résister à cette fabuleuse promesse de passer 1h30 en sa compagnie.

Je reconnais que le batteur fou était un peu lassant dans ses solos, mais quand elle chantait, c'était tout simplement magique !

Du régal pour les oreilles et de l'émotion à chaque chanson.

Le concert s'est fini par "If I were blue", que ne connaissais pas et qui est bien belle.


if i were blue
like David Hockney's pool
dive into me and glide
under a California sky
inside your mouth and nose and eyes am i

if i were blue
like Edward Hopper's afternoon
lift the sash to air the breeze
let my summer flush your cheek
lie supine beneath the soft and gentle season

would that this were that
this is more like black
dark as darkest indigo
sickly sweet and ripe
like nothing
smothering light

bring on the pelting rain
palpable sensual pain
like Goya in his studio
in the thick of night
absence is
dull and silent

if i were blue
a pale Picasso blue
as beauty is to sorrow
let me cover you in sleep
and in your melancholy i would give you peace

if i were blue...

Si Patricia passe près de chez vous, n'hésitez pas et foncez ! Si vous allez à Chicago, allez la voir !

Pour en savoir plus, voici l'adresse de son site http://www.patriciabarber.com/


Partagez cet article :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La photo du mois de mai 2017 - Lumière(s)

La photo du mois de novembre 2016 - Carré

La photo du mois d'octobre 2017 - Innovation